MIREPOIX

INFORMATIONS

 

Commune de MIREPOIX

Maire : Nicole QUILLIEN

Mairie : Place Maréchal Leclerc
Téléphone : 05 61 68 10 47 Fax : 05 61 68 89 48
E-mail : mairie@mirepoix.fr
Site : www.mirepoix.fr

 

Heures d'ouverture au public :

Tous les jours 9h-12h et 14h-17h
Prendre rendez-vous au secrétariat

 

blason

PRESENTATION

MIREPOIX

La commune de Mirepoix

Mirepoix est une « Bastide » méridionale du XIIIe, qui fut le siège d’un diocèse où 36 évêques se sont succédés de 1318 à 1790. Son territoire qui s’étend sur 4 728 hectares comprend trois villages : Rougé, Senesse, Saint-Aulin et quatre hameaux. Elle est chef-lieu de canton.

Histoire : Un peu floues, diluées par les siècles, ses origines remonteraient aux Celtes ; la ville aurait, dit-on, été anéantie par les barbares. Plus tard, revitalisée par les commerces et les industries d'alors, quelques puissants monastères s'installent et contribuent ainsi au rayonnement de Mirepoix. Mais la ville est à nouveau détruite en 1289 - par les eaux - lorsque le Porte d'Avalbarrage de Puivert cède, emmenant tout sur son passage. Reconstruite, mais cette fois de l'autre côté de l'Hers, Mirepoix retrouve la prospérité, pour être à nouveau mise à feu et à sac par des bandes armées. On érige alors, au cours du XIVe siècle, des murailles et quatre portes fortifiées.

Porte Aval

La porte d'Aval, flanquée de ses deux meurtrières, est la seule qui subsiste, fier témoin de ces temps révolus. À l'intérieur de l'enceinte, des rues perpendiculaires sont tracées autour de la place centrale, donnant ainsi à Mirepoix le visage qu'on lui connaît aujourd'hui.

Les Couverts

Le coeur de Mirepoix présente des maisons à colombages, qui reposent sur des piliers de bois, ménageant une longue galerie de couverts. La plus remarquable est la "Maison des consuls”, ornée de solives sculptées.

Sur l’emplacement des anciens fossés intérieurs, dont il ne reste que la Porte d’Aval, ont été aménagés des Cours, plantés de platanes, au-delà desquels se prolonge le maillage des rues de la Bastide, bordées de maisons à encorbellement. On y trouve de nombreux édifices classés : l’ensemble des rues et des maisons, délimité par les Cours intérieurs, est classé Monument historique et bénéficie d’un périmètre de protection. Il comprend :

Cathédrale Saint Maurice

- La cathédrale St Maurice à la nef la plus large de France, surmontée de son clocher du XVe siècle de 63 mètres de haut, classée depuis le 27/02/1907.

- Le palais épiscopal, inscrit depuis le 24/02/1939.

- Les Couverts, les plus longs de toutes les bastides du midi, inscrits depuis le 25/06/1929 avec la « Maison des Consuls » inscrite depuis le 25/06/1993.

- La porte d'Aval, classée depuis le 28/04/1930.

 

Dans la périphérie du “ cœur médiéval ” on peut relever notamment :

Le chêne vert, vieux de 800 ans, avec une croix de 1797, site classé depuis le 30/07/1945.
Le pont sur l’Hers, de 206 m à 7 arches construit de 1786 à 1789, en cours de classement.
La fontaine des Cordeliers, vestige de l’ancien couvent des frères du même nom, inscrite depuis le 28/11/1927.
 Les fresques de l’église de Mazerettes, datées des XIVe-XVe siècles, découvertes en 1998, en cours de restauration.

Le château féodal de Terride, remanié au XVIe siècle, classé depuis 1875.