HISTORIQUE

HISTORIQUE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE MIREPOIX

Le 6 décembre 1994, les élus de 14 communes du canton de Mirepoix ont décidé en accord avec leurs conseils municipaux de s'engager dans la voie de l'action concertée, en créant :

La Communauté de Communes du Pays de Mirepoix

Depuis le 1er janvier 2014, la Communauté de Commmunes du Pays de Mirepoix et la Communauté de Communes de la Moyenne Vallée de l'Hers ont fusionné. La nouvelle Communauté de Communes garde le nom de Communauté de Communes du Pays de Mirepoix. Elle est composée de 33 communes. La population légale 2013 rentrée en vigueur au 1er janvier 2016   est de 10 332 habitants.

INFORMATIONS

Les dates d'adhésion des communes à la Communauté de Communes du Pays de Mirepoix :

6 décembre 1994

Création de la Communauté de Communes du Pays de Mirepoix
14 communes adhérentes : Camon, Dun, Lagarde, Léran, Le Peyrat, Limbrassac, Manses, Mirepoix, Pradettes, Roumengoux, Sainte Foi, Saint Julien de Gras-Capou, Saint Quentin la Tour, Tourtrol

23 décembre 1996

Adhésion de la commune de Montbel

26 décembre 1996

Adhésion de la commune de Belloc

20 mai 1997

Adhésion de la commune de Régat

19 décembre 2000

Adhésion de la commune de Troye d'Ariège

16 août 2001

Adhésion de la commune de Moulin-Neuf

1er janvier 2004

Adhésion de la commune de Aigues-Vives

1er janvier 2005

Adhésion de la commune de Malegoude

1er janvier 2010

Adhésion de la commune de Cazals des Bayle

1er janvier 2013

Adhésion des communes de Esclagne, La Bastide de Bousignac et la Bastide sur l'Hers

1er janvier 2014

Fusion des Communautés de Communes de la Moyenne Vallée de l'Hers et du Pays de Mirepoix. La nouvelle Intercommunalité garde le nom de "Communauté de Communes du Pays de Mirepoix" et son siège reste inchangé.

La Communauté de Communes du Pays de Mirepoix est composée aujourd'hui de 33 communes qui représentent 10 332 habitants.

L'HISTOIRE

UN PEU D'HISTOIRE ...

L'Histoire du Mirapicien commence avec celle de l'humanité. Bien avant d'investir les célèbres grottes ariégeoises, des groupes vivaient, ou passaient, sur les rives de l'Hers. Quantité d'outils vieux de plus de 100.000 ans ont été retrouvés sur notre territoire, dont les racines plongent encore aujourd'hui jusqu'à ces temps lointains. Ainsi, certains noms de lieux, de rivières, comme l'Hers, y trouveraient leur base étymologique.

Le principal trait commun de notre territoire au fil du temps, est d'avoir su forger sa personnalité à travers les innombrables aléas de son Histoire. Les Celtes, les Romains, y ont laissé des traces.

Situé naturellement à la frontière entre climat méditerranéen (on dénombre quelques oliviers) et océanique (vents d'Ouest dominants), le Mirapicien fut aussi une zone de frontière politique disputée au cours des siècles. Après le royaume Wisigoth, Mirepoix alterne entre Languedoc et Aquitaine, pays aux contours indécis présentant même parfois des enclaves des uns et des autres, dues à de complexes jeux de successions. C'est donc un pays d'ouverture, voué au mélange culturel.