LÉRAN

INFORMATIONS

 

Commune de LERAN

Maire : Henri BARROU

Mairie : 30 cours St Jacques
Téléphone : 05 61 01 11 73 Fax : 05 61 01 34 94
E-mail : mairieleran@wanadoo.fr

 

Heures d'ouverture au public :

Du lundi au vendredi 10h à 12h30 et de 16h30 à 18h
Samedi matin 10h à 12h
Fermé le jeudi Après-Midi

 

Heures d'ouverture au public en Juillet et aout :

Du lundi au vendredi de 10h à 12h30
samedi de 10h à 12h
Fermé les après-midis

 

blason

HISTOIRE

LERAN

le château de Léran

Léran, à la limite du Pays d'Olmes et de l'Aude, bâti dans la vallée du Touyre au sortir de son parcours montagneux, offre un paysage aux courbes gracieuses avec pour toile de fond, en plein sud de la chaîne du Fourcat, le Pic Saint-Barthélémy et le Soularac.

L’histoire de Léran tourne autour de son château. En 1212 Guy de Lévis, chef de l’armée des Croisés contre l’hérésie cathare, s’octroie le château. Mais c’est sans compter sur les chefs albigeois qui en reprennent possession en 1226. mais en 1229, Louis IX lui en fit  donation solennelle.

La commune de Léran

En 1329 le château et ses terres reviennent à Gaston de Lévis qui a pris alors le titre de Lévis-Léran, alors que son frère demeurait Lévis-Mirepoix.

Le château a subi 2 sièges pendant les guerres de religions qui l’ont gravement endommagé. L’un en 1568, l’autre en 1622 car le propriétaire d’alors, Jean-Claude Lévis-Léran s’était converti au protestantisme. Louis XIII qui avait ordonné sa démolition n’avait heureusement  pas été  écouté. Restauré et bien entretenu durant les siècles suivants, il Blason de Lérana été confisqué et vendu comme bien national en 1793, puis racheté en 1805 par la famille Lévis-Léran, redevenue Lévis-Mirepoix en 1757. A la fin du XIXe  siècle il est remarquablement embelli et prend l’apparence de la riche demeure seigneuriale qu’il fut jusqu’en 1983, date à laquelle la famille Lévis-Mirepoix s’en sépare.

Lac de Montbel

En 1985, un lac artificiel  est créé à proximité du village (1.5 km) : le lac de Montbel d’une superficie de 570 ha. Magnifique plan d'eau bordé de forêts, c'est le plus grand bassin d'étiage du sud-ouest, prévu pour l'irrigation de 28 000 ha de terres cultivables.

En 1804 Léran comptait 800 habitants. Aujourd’hui on en recense 640.